Château La Coste

Château La Coste

Château La Coste

 

Aujourd’hui nous nous retrouvons sous un beau soleil de Provence pour partager un moment culture. Je vous emmène découvrir le magnifique Château La Coste dans une  balade unique qui se dessine entre les vignes et les œuvres d’art. C’est un lieu magique où l’on découvre la sensibilité artistique dispersée dans un sublime paysage.  Cette forme d’exposition permet de voir l’art et la nature d’une manière différente. Placer les œuvres de cette manière les rends en quelque sorte vivantes, l’art se mélange avec le mouvement de la nature, ce qui fait ressortir sa splendeur .  Cette manifestation de la beauté nous ramène à un profond sentiment d’harmonie.  C’est un lieu très calme et ouvert à toutes réflexions.

 

Château La Coste

Petite piqure de rappelle

Le fameux projet Château La Coste a été créé par Patrick Mckillen, un homme d’affaire spécialisé dans l’immobilier mais surtout grand collectionneur d’art. Il rachète en 2004 les 200 hectares qui accueille aujourd’hui ce centre d’art signé de l’architecte Tadao Ando. Par la suite se dessine l’authentique balade de 2h où les plus grands artistes contemporains donnent libre cours à leur créativité dans une nature très inspirante.

Vous êtes près pour la visite !!!

Nous arrivons donc au Château La Coste par une longue allée où se dévoile de magnifiques paysages.  Nous voyons premièrement la fameuse araignée de bronze signée Louise Bourgeois, qui semble garder l’entrée du domaine ( un peu à la Cerbère mais légèrement plus poétique 😉 ).

 

Château La Coste

Par la suite la possibilité de manger de délicieux petits plats, s’offre à vous. Une terrasse au soleil et des tartines aux champignons , rien de mieux pour prendre des forces avant cette belle excurtion.

 

Château La Coste

 

Après être bien rassasié, nous partons à l’aventure des œuvres d’art. Je vais donc vous montrer mes  » coup de cœur » ( ça fait légèrement youtubeuse beauté  😀  ) Bref lets go !!!

 

Premièrement la MULTIPLIED RESISTANCE SCREENED de Liam Gillick. C’est une œuvre contemporaine assez spéciale qui fait réveiller notre curiosité. Elle intrigue, avec sa parallèle de deux mondes opposés. D’un côté avec ses portes coulissantes qui rappelle le monde  traditionnel japonais d’un point de vue architectural. Cela reflète donc une énergie apaisante et zen. De l’autre , au niveau du choix de matière et de bruit, c’est un parallèle au monde carcéral. Il oppose la douceur et l’apaisement avec un univers dur et violent. Ce qui crée le choc, qui est aussi présent dans les couleurs utilisées, très vives et agressives. Il nous laisse donc nous interroger sur l’ œuvre en nous laissant nous balader à l’intérieur. Nous pouvons ainsi nous approprier l’œuvre.

 

Château La Coste

 

J’ai par la suite adoré les œuvres de Larry Neufeld qui cré une série de petits ponts de pierre bâtie sur un ruisseau, qui apporte une touche irlandaise aux collines provençales.

 

Château La Coste

 

Mon dernier coup de cœur, se trouve au sommet de la randonnée, c’est une sorte de but à atteindre. Nous arrivons accueillis par la Croix rouge de  Jean – Michel Othoniel qui dégage une forte présence. A la suite d’un long mur, nous atterrissons dans une magnifique chapelle enveloppée de verre, comme une sorte de cocon ou de protection de l’intimité. On se retrouve dans un calme omniprésent qui nous met dirrectement en confiance dans ce lieu sans artifice. Une ouverture se crée et l’on peut laisser aller ses émotions et faire sortir tout les ressentis de cette splendide promenade artistique.

 

Château La Coste

 

 

Une surprise à l’occasion

Quelques semaines plus tard, le Château La Coste nous invita à un de leur événement,  une exposition de Hiroshi Sugimoto qui inaugurait le pavillon de la photographie créé par Renzo Piano. Pour l’occasion un vernissage fut organisé, du bon vin et de magnifiques tables avec du fromage, des  fraises et autres délices. Une ambiance très agréable entourée d’amateur de belles choses. Je vous glisse donc quelques images de la soirée.

 

Château La Coste

 

Château La Coste

 

Château La Coste

 

Château La Coste

 

 

Château La Coste

 

Château La Coste

 

Château La Coste

 

 

Quelques mot sur l’exposition

Cette série de photographie représentant la mer et le miroir qui a été faite par Hiroshi Sugimoto. Cet artiste a voulu faire passer plusieurs thèmes à travers cette mer, comme le voyage, initiation, la limite, le retour, éternité ou encore la nature humaine. Ces photos expriment à la foi l’inhumanité indéfini de la vie et la barrière qui nous sépare du monde non- humain, c’est une sorte de symbole d’innocence où le temps n’existerait pas. Elles sont également mélioratives car la mer est une sorte de miroir dans lequel l’homme voit le mouvement de son âme qui est donc plat et vide comme la mer démunie de ses vagues.

J’ai personnellement été très captivé par ses œuvres. Notre regard est plongé dans cette sorte de vide  qui apporte un fort questionnement voire une profonde intrigue.  Je pourrais même dire qu’on si perd, je me retrouve dans une sorte de néant intellectuel, où l’on ne sait ni quoi penser ni quoi ressentir.  Si l’on regarde passivement ces photos, on y voit une mer calme et apaisée, par contre si l’on essaye d’aller voir au delà des lignes, on y trouve un certain inconfort, peu être cet effet miroir qui nous remet en question ou qui nous fait nous voir nous même. C’est une interrogation à méditer. En tout cas j’ai vraiment apprécié cette exposition et ce magnifique lieu créé spécialement et uniquement pour accueillir de la photographie.

 

Château La Coste

 

J’espère sincèrement que mon article vous à plus car j’y ai mis tout mon cœur. Si vous avez des questions ou juste des idées à exprimer , je serais ravie de répondre à vos commentaires. Je vous embrasse fort.

Emma

Laisser un commentaire